You are here

Sébastien Côté

J'étudie depuis quelques années la réception des écrits de la Nouvelle-France dans l'histoire littéraire du Canada français. Dans le cadre du présent projet, j'ai isolé l'oeuvre des jésuites (relations, lettres édifiantes et histoires) pour en décrire la progressive intégration au corpus littéraire québécois. 

Cofondateur des Cahiers Leiris, il a publié des articles sur Giono, Leiris, Breton, Drieu la Rochelle, Céline, Griaule, Richler, Rufin, Léry, Sagard et Grandbois.   Il a procuré en 2011 une édition modernisé de la Relation de 1632 de Paul Lejeune. 

La page couverture de son édition de la Relation de 1632 de Lejeune.

 

Affiliation: 

Université Carleton

Projet: 

N'étant pas proprement dit un spécialiste des missions, mais plutôt un comparatiste à cheval entre plusieurs époques et différents corpus, ma recherche dans le cadre du partenariat ne visait pas à éclairer les modalités particulières des pratiques lettrées jésuites ou récollettes en Nouvelle-France, ni leurs conditions de production aux 17e et 18e siècles. Puisque j'étudie depuis quelques années la réception des écrits de la Nouvelle-France dans l'histoire littéraire du Canada français, j'ai choisi d'isoler l'oeuvre des jésuites (relations, lettres édifiantes et histoires) et d'en décrire la progressive intégration au corpus littéraire québécois de 1874 à 2007. De ce travail se sont dégagés certains courants (les premières Relations sont les meilleures), voire des régularités discursives (Paul Lejeune et Jean de Brébeuf sont devenus de grands écrivains). Comme les Relations occupent une place considérable dans les pages consacrées aux écrits jésuites dans l'histoire littéraire québécoise, c'est aussi par elles que la mémoire des missions se maintient. 

 

Auteur d´une thèse en littérature comparée (U. de Montréal), il est professeur agrégé au Département de français de l´Université Carleton.  Depuis 2008, il travaille principalement sur le patrimoine lettré de la Nouvelle-France et sa réception dans l´histoire littéraire québécoise.  Il travaille sur l´édition d´un manuscrit inédit, Les lettres canadienes (1700-1725), et prépare, avec Charles Doutrelepont, un collectif intitulé Relire le patrimoine lettré de l´Amérique française (PUL, 2013).